Ordonnances et infos diverses

Dernière mise à jour : 7 janvier 2015

Décision DG

La décision n°03/2014 signée par Mme la Directrice Générale fixant les tarifs forfaitaires des actes de chirurgie orale et d’implantologie à compter du 2 janvier 2015 est désormais disponible (et donc applicable) en téléchargement ci-contre.

Tarifs

Les tarifs officiels et definitifs sont ici, ce sont les seuls désormais en vigueur. Pour des raisons techniques les lettres clés PRO10....PRO22 n’ont pas pu être crées car trop de caractère, et remplacées par PR10....PR22, c’est donc sous cette séquence qu’il faut les saisir.

Pour mémoire les lettres clés se saisissent directement au clavier dans l’onglet ’NGAP’ de Clinicom et aucun tarif n’apparaît après la saisie, c’est normal (mais pas très logique !). Par contre les codes propres doivent impérativement être saisis dans l’onglet NGAP également mais à partir d’un double clic à la souris dans la table des codes propres de chirurgie orale. Pour la procédure demander à PL en cas d’oubli.


Ordonnances

<album2|liste>

Les limites de "l’art dentaire"

Le terme quelque peu désuet d’art dentaire recouvre en réalité un domaine bien plus vaste que l’on pourrait croire a priori.

Une analyse du code L4141-1 du Code de la Santé Publique publiée sur notre site montre qu’il ne faut surtout pas s’arrêter aux idées reçues.

AMELI répond à nouveau !

Après plus de 12 mois d’interruption le site de l’assurance maladie a réouvert la consultation en ligne des tiers payants pour les praticiens spécialistes inscrits régulièrement à l’ordre.

Cette injustice est enfin réparée même si on peut encore regretter le manque de réactivité des services informatiques de la CPAM.

ameli.fr

L’IGAS saisie du scandale des centres dentaires à bas prix Dentexia

Au moins 2.000 patients ont été victimes des centres dentaires à bas prix Dentexia. Ils ont payé pour des soins qui n’ont jamais été réalisés. Le 29 avril, l’IGAS a été saisie du dossier et des numéros dédiés ont été mis en place pour les patients. Retour sur un scandale sanitaire et financier.

Voir l’article complet sur le site "Marianne"